Les amis de Beatrice

forum pour jaser, se detendre et s'entraider
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un site expliquant pas mal bien tout ca......ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beatrice
Admin
avatar

Messages : 18140
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 62
Localisation : Monteregie

MessageSujet: Un site expliquant pas mal bien tout ca......ici   Mer 6 Oct - 8:11





Le "Québécois" une langue à part entière ?


Non, la langue du Québec est le français. A l'écrit, il n'y a presque pas de différence entre le Québec et la France. Un texte rédigé au Québec ne diffère quasiment pas d'un texte produit en France. Lisez des journaux comme "Le Devoir" ou "L'Actualité" et vous verrez qu'il vous faudra arriver à la moitié de l'article pour déceler un mot ou une expression qui trahissent son auteur québécois.
Les différences sont plus marquées à l'oral : En effet, quelque soit le pays, le langage parlé est souvent plus familier, populaire, argotique, que le langage écrit, et c'est dans cas que les régionalismes ressortent. Mais comme dans tous les pays, le milieu social, le niveau d'études, la volonté d'avoir ou non un langage soutenu, font qu'il y a beaucoup de gens au Québec, sans doute la majorité qui ont un langage oral proche du langage écrit et du français académique, et d'autres qui parlent d'une manière beaucoup plus populaire. Dans le cas du Québec, ce langage populaire est appelé "Joual" (déformation du mot cheval). Quand on entend du joual, avec l'accent, on est tenté de dire que le joual est une langue différente du français de Paris. Mais une fois de plus je précise que le joual n'est pas représentatif des Québécois.

On remarque aussi que le français du Québec se rapproche de plus en plus du français de France, notamment chez les plus jeunes. Probablement en raison de l'influence grandissante de la télévision par câble, des films de France, des chansons, de l'internet etc. Et c'est encore plus vrai à Montréal, sous l'influence sans doute d'une communauté française (de France) importante.

Parmi les différences entre le Québec et la France, on note des mots disparus en France qui se maintenus au Canada (l'inverse est vrai aussi), quelques mots issus des patois de l'ouest de la France, des mots anglais non utilisés en France (l'inverse est vrai aussi), des mots et expressions anglaises traduites mot à mot, une prononciation parfois déroutante (selon le locuteur) pour un Français, une manière très différente de jurer, basée sur des mots de la religion (voir Les sacres), un tutoiement plus répandu qu'en France ( ne pas s'offusquer si le vendeur d'un magasin vous accueille avec un "salut" et vous tutoie).

Pour en savoir plus allez au:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A bien dire, ce qu'il y a de meilleur dans l'homme, c'est le chien. (Nicolas Charlet)
Revenir en haut Aller en bas
http://lesamisdebeatrice.forumg.biz
 
Un site expliquant pas mal bien tout ca......ici
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anneau de bain
» Il s'est déshydraté cette nuit, j'ai pas su gérer :-((((((
» Quand tout va bien il faut le dire aussi ;)
» mesure clarté nucale très élevée... au final tout va bien!
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amis de Beatrice :: Langue du Quebec :: La Parlure Quebecoise-
Sauter vers: